Les énergies renouvelables : l’énergie de l’avenir ?

Énergie renouvelable définition 

La source d’énergie renouvelable, sont des formes d’énergie qui respectent les ressources du monde naturel. Ces derniers ne polluent et ne s’épuisent pas, car ils ont la capacité de se régénérer en fin de leur cycle. Les énergies renouvelables sont également entrées en France et s’imposent de plus en plus comme l’énergie d’avenir, des énergies alternatives, propres et plus  économiques. Aujourd’hui, il est possible de bénéficier de certains aides de l’état pour financier un projet de rénovation énergétique ou bien  combiner plus de durabilité et d’efficacité énergétique avec des modèles de construction éco-durable comme la maison passive  .

Principales sources d’énergie renouvelable

  • Énergie solaire: l’énergie solaire, certainement le type le plus connu des énergies vertes, l’énergie solaire, peut être utilisée souvent pour chauffer ou refroidir les maisons et les lieux de travail. L’énergie solaire est déjà utilisée depuis un certain temps en France aussi bien pour satisfaire la demande d’énergie des maisons que des bureaux. L’avantage majeur de l’énergie du soleil, qui est bien sûr illimitée, cette dernière sera exploité par le faite de le convertir en énergie électrique par des panneaux solaires est des systèmes photovoltaïques.
  • L’énergie éolienne: grâce aux éoliennes, l’énergie mécanique produite par la masse d’air transportée par le vent est convertie en énergie électrique.
  • L’énergie géothermique: cette énergie propre utilise, grâce à des équipements spéciaux, la chaleur de la terre qui se manifeste par des phénomènes naturels tels que les sources thermales, les geysers et les pommes de douche.
  • Énergie biomasse: c’est la première énergie renouvelable utilisée par l’homme. L’énergie de la biomasse est en fait celle produite par tout composant d’origine biologique, des micro-organismes aux plantes ou aux animaux. On peut considérer le bois de chauffage comme un exemple, même s’il s’épuise, il est considéré comme renouvelable car les arbres peuvent être replantés, cependant l’exploitation massive du bois engendre la déforestation.
  • Énergie hydroélectrique: l’énergie hydroélectrique est considéré comme renouvelable, à condition que l’homme ne l’exploite pas de manière exagérée. L’eau est utilisée pour produire de l’énergie par générateurs installés à l’axe vertical et horizontal.
  • Énergie marine: l’énergie marine est générée par les courants océaniques, essentiellement par d’énormes courants d’eau. L’exploitation de l’énergie marine et sa conversion en énergie électrique est identique à l’énergie éolienne.

Les énergies renouvelables: seront-elles l’énergie du futur ?

L’épuisement prévisible et progressif des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) pose la question de l’énergie durable, c’est-à-dire de l’énergie verte produite par sources d’énergie renouvelables comme le soleil, le vent, les ressources en eau, les ressources géothermiques, les marées et le mouvement des vagues. Ces formes d’énergie peuvent être régénérées au fil du temps, immédiatement disponibles, potentiellement inépuisables et capables de réduire les émissions de CO2. Voici un petit guide pour connaître la diffusion, en France et en Europe, de ces formes d’énergie à partir de sources qui se régénèrent.

Certaines énergie renouvelables peuvent être régénérées plus rapidement que d’autres, en faveur d’une plus grande durabilité et donc d’un plus grand impact en termes d’ énergie et Efficacité.

Part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute en 2017

 

energie-renouvelable-consommation-brut-2017

La diffusion de l’énergie verte en Europe

Le « paquet climat-énergie 20-20-20 » contenu dans la directive 209 de 2009 a fixé l’objectif pour 2020 de 20% d’énergie provenant de sources renouvelables. En 2018, la part de l’électricité produite à partir de sources renouvelables dans l’Union européenne a atteint 32,3%. Parmi les réalités les plus vertueuses, les États du nord de l’Europe surprennent: la part des énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie dépasse 54% en Suède, alors qu’elle se situe entre 30% et 40% en Finlande, au Danemark et en Lettonie. Le chemin parcouru au niveau européen dans le sens de la durabilité énergétique est confirmé par l’inexorable baisse du charbon qui, par rapport au niveau de 2012, a enregistré une baisse de 30% en 2018.

Part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie en 2005, en 2017 et objectifs 2020

 

energie-renouvelable-part-france-2017

Valorisation des différentes filières d’énergie renouvelables En France.

Valorisation des différentes filières d’énergies renouvelablesElectricitéChaleurTransports
HydroélectricitéX(X)
Énergie marine (hydrocinétique, houlomotrice ou marémotrice)X(X)
Énergie éolienne (terrestre ou offshore)X(X)
Solaire photovoltaïque et énergie solaire concentréeX(X)
Solaire thermiqueX
Pompes à chaleurX
GéothermieXX(X)
Biomasse solide (bois, déchets renouvelables…)XX(X)
BiogazXXX e (X)
BiocarburantsX

(X) Par le biais de l’électricité utilisée dans le secteur des transports.

Les énergies renouvelable en France

Selon le capitale.fr, malgré qu’elle est la deuxième productrice d’énergie renouvelable de l’union européenne avec près de 24 (ktep) derrière l’Allemagne (39 ktep), la France est tout de même encore loin des 23% de l’énergie totale qu’elle s’était fixé pour l’année 2020. A noter que l’UE doit atteindre 20% en moyenne, et en est déjà à 17,5%

Les derniers chiffres publiés en 2019 par la Commissariat général au développement durable dans l Les énergies renouvelables représentent 10,7 % de la consommation d’énergie primaire et 16,3 % de la consommation finale brute d’énergie en France en 2017.

 l’énergie renouvelable et leur impact environnementale

L’avantage majeur de ces énergies alternatives c’est leurs impacts environnementaux minimaux par rapport à celui causé par les sources d’énergie non renouvelables, qui peuvent être regroupées en deux grandes catégories: les combustibles fossiles et les combustibles nucléaires.

Les premiers proviennent de la matière organique sédimentée dans les couches terrestres. Parmi les principaux sont le charbon, le gaz naturel et le pétrole brut. Les combustibles nucléaires, par contre, proviennent principalement de l’uranium.

D’ailleurs, les énergies renouvelables pénètrent dans le système énergétique à une vitesse incroyable: l’essor des énergies renouvelables est dû à un certain nombre de facteurs. Tout d’abord, les sources d’énergie renouvelables ne sont pas responsables des émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, l’une des principales causes du réchauffement climatique et de l’effet de serre. A titre d’exemple, pour la même quantité d’énergie produite et par rapport à une centrale au charbon, une centrale hydroélectrique qui génère 6 GWh par an réduit les émissions de dioxyde de carbone de 4 000 tonnes. En plus l’impact minimal sur l’environnement, les énergies renouvelables réduisent l’attachement vis-à-vis des fournisseurs étrangers, ce qui par conséquence augmentent le développement économique et crée des nouvelles opportunités d’emplois.

Le recours vers un courtier en énergie 

Si vous avez besoin plus d’informations n’hésiter pas a contacter l’un de nos courtiers en énergie.