Marché de capacité : impact sur votre contrat d’énergie 

Définition du capacité de marché 

Le mécanisme de marché de capacité électrique français est unique en Europe. C’est un outil clé encourageant des investissements adéquats pour répondre à la forte demande  de l’énergie.

Le problème auquel la France est toujours confrontée c’est la forte demande d’électricité en heures pointe . En effet,  le marché de capacité est conçu pour répondre à ce problème, en encourageant des investissements adéquats dans les capacités de production , mais aussi inciter à modifier les comportements de consommation pendant les périodes de pointe.

Demander une étude gratuite

Le concept du marché de capacité en 2021

Concrètement, les producteurs et les opérateurs de gestion de la demande se voient attribuer des certificats de capacité  correspondant à la capacité électrique disponible. Premièrement Ils doivent fournir au réseau l’énergie nécessaire pendant les périodes de pointe définies par RTE . Finalement , les obligations d’acquérir des garanties de capacité sont attribuées aux fournisseurs en fonction de la consommation réelle de leurs clients .

RTE  c’est le Réseau de Transport d’Electricité, il a été désigné comme responsable du fonctionnement du mécanisme et du registre des garanties de capacité. 

Le mécanisme de capacité 2021

Le montant du surcoût de capacité est le produit de deux critères:

  • La puissance moyenne consommée par le site pendant les heures de forte consommation. Il s’agit des heures de 7h à 15h et de 18h à 20h, soit 10 heures pour chaque jour.
  • Le prix de la garantie de capacité , dont la cotation est calculé en se référant des prix de  marchés de gros. A ce jours , la référence de prix est le résultat des enchères de 2016, soit 10 000 € / MW.

Le rôle d’EEX

A propose de l’EEX, cet organisme exploite une solution de registre électronique  pour RTE qui permet de réserver et de transférer des certificats de garantie de capacité entre les acteurs du marché. Enfin, depuis 2015, le service  permet aux acteurs de marché de suivre leurs comptes d’équilibre de capacité et de transférer des certificats entre eux. Il faut noter que la première vente aux enchères de certificats a été déroulée en décembre 2016.

L’importance de marché de capacité 

Les marchés de capacité sont  très importants. Ils sont l’un des clés qui  permets de lancer  le système électrique du futur, ces derniers permettent d’orienter et encourager les investissements dans différents types d’actifs, qu’il s’agisse d’énergie renouvelable , de combustibles ou de ressources du côté de la demande.

Comment fonctionnent les marchés de capacité?

Chaque fournisseur d’énergie participe à l’enchère à son coût total de fonctionnement. Les centrales électriques se déprécient avec le temps, cette offre peut parfois être très faible si une centrale existe depuis longtemps. D’ailleurs cela a du sens, car les investissements en capital dans l’usine ont été remboursés ainsi que le coût total des opérations est principalement constitué d’employés et de carburant. Le coût total de fonctionnement des nouvelles usines est plus élevé au début, car il comprendrait les coûts en capital plus les coûts de fonctionnement.

le calcul de mécanisme de capacité d’électricité 

Le prix proposé par une centrale électrique sur le marché peut varier considérablement. Une centrale nucléaire qui fonctionne depuis 30 ans pourrait soumissionner très bas face une éolienne qui n’a aucun coût de combustible qui  pourrait avoir une soumission beaucoup plus élevée.

En effet, l’exploitant du réseau organise une vente aux enchères basée sur des projections de la demande d’électricité dans trois ans.

Un cas concret du marché de capacité 

Ici la ressource la moins chère est une éolienne faisant une offre de 50 MW de capacité à 27 euros par MW.  L’éolienne est désormais engagée à disposer de 50 MW d’électricité d’ici 3 ans. En regardant plus haut dans la cheminée, une autre turbine offre 50 MW à 47 euros par MW. Encore plus haut dans la pile, vous pouvez voir une offre d’efficacité dans l’enchère à 125 euros par MW, et une offre de centrale au charbon à 145 euros par MW.

mecanisme-marche-capacité-2021

Dans ce cas de figure, toutes les ressources, y compris l’éolienne du bas, reçoivent 147 euros par MW. C’est ce qu’on appelle le «prix de compensation», et il est fixé par l’unité la plus chère nécessaire pour répondre à la demande.